Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 15:42
     VISION ET POSTUROLOGIE
LE ROLE DE L’ACCOMMODATION
Michel HABIF, opticien posturologue
Jean- François HENNEBICQ, ostéopathe
Association de Posturologie Internationale Paris 2013
PARTIE 3
EXEMPLE CLINIQUE
Parmi les milliers de sujets examinés je vous propose de montrer que la précision de l’examen visuel permet l’équilibrage immédiat du tonus postural.
Un test simple visuo-postural : la rotation de la tête.
On demande au patient de tourner la tête d’un côté au plus qu’il peut sans l’incliner le regard suivant  l’axe de la rotation. On veillera à ce qu’il n’y ai pas de contact dentaire, afin d’éviter une éventuelle perturbation occlusale.
Le patient se tient debout, il lui est imposé de ne pas bouger et de garder sa position du corps et des pieds dans les différentes situations.
Le coté choisi correspond à l’hypertonie cervicale trouvée au bilan ou à la limite de rotation observée.
On va remarquer le gain de l’angle de rotation  avec l’équipement actuel porté s’il existe, éventuellement avec la même correction centrée sur lunette d’essai, ou sans correction visuelle bien entendu si elle n’existe pas,  puis avec la correction trouvée à la réfraction, sur lunette d’essai ou/et sur lunettes définitives à la livraison en contrôle final. On pourra tester et comparer la rotation de la tête des deux côtés.
 Laurence A.( comptable,48 ans) consulte sur les conseils de son ostéopathe qui a trouvé, lors de sa consultation une influence de sa vision dans son équilibre postural ( tests différents YO/YF)
Cette patiente a consulté pour des maux de tête et des douleurs du rachis, principalement lombaires.
Elle porte depuis 2010 des lunettes uniquement de lecture.
OD +1.00+0.50 170°                      OG  +1.25 +0.25 25°
A la réfraction subjective, (en la faisant relâcher au plus son accommodation, et en ajustant son astigmatisme au cylindre croisé) j’obtiens 13/10 odg avec :
OD  +0.25 +0.50 170°                   OG +0.50 +0.50 30°        add VP +1.00
Il s’agit d’un très léger défaut d’hypermétropie avec un petit astigmatisme. Le port de ces verres progressifs parfaitement centrés suffira à libérer son accommodation en fournissant une image rétinienne optimale.
Image1  Image2.png
 Voilà Laurence, à gauche sans lunettes, à droite avec sa nouvelle correction de verres progressifs.
---
On peut également faire ce test à côté d’un miroir ce qui permet de mieux visualiser l’angle de rotation. Le patient se voit également.
Image3.jpgImage4.jpg
De ses nouvelles après quelques semaines de port permanent de ses lunettes, et après avoir re-consulté son ostéopathe,  ses maux de tête ont disparu et ses douleurs lombaires sont améliorées.
QUELQUES CHIFFRES…
Pour terminer je vais vous donner les chiffres relevés sur les 146 derniers patients posturaux examinés adressés par des correspondants posturologues qui suspectent l’influence de leur entrée visuelle.
Ces données concernent 105 femmes et  41 hommes de 16 à 80 ans (dont 102 entre 39 et 62 ans).
A la question (114 réponses) “Souffrez-vous des mâchoires” 84 répondent non, 30 oui ; 
 A la question (120 réponses) “Avez-vous le sentiment de serrer les dents“, 64 répondent non, 56 oui.
On remarquera qu’environ la moitié a conscience de serrer les dents….
L’examen optique montre que 106 d’entre eux sont en sur-accommodation en vision de loin dont 21 de plus de 1,00 dioptrie, au moins pour un œil ;
31 ont une correction imprécise, souvent en astigmatisme ;
8 sont en sous-accommodation, myopie sous corrigée ou hypermétropie sur-corrigée 
1 est en bascule après une intervention chirurgicale de la myopie (un œil en vision de loin, l’autre œil en vision de prés).
 
Résultats : 106 sur 146 soit 72.6% sont en  sur-accommodation
Dont 80% de – 1.00D en VL
Et 20% de + 1.00D en VL
Tous ces sujets sont adressés pour des désordres posturaux dont l’entrée visuelle a été pointée.
CONCLUSION
L’influence de l’accommodation est souvent négligée dans la prise en charge du patient postural
 Bien souvent il est dit : « l’information visuelle est capitale voire primordiale dans l’équilibre du système d’aplomb »
Pourtant, on entend par entrée visuelle uniquement les déficiences oculomotrices sans tenir compte qu’elles peuvent avoir aussi être accommodative et avoir  pour origine une imprécision de réfraction, aussi faible soit-elle.
Faut-il engager une rééducation orthoptique sur un sujet qui accommode déjà en vision de loin et qui a  plus de difficultés à accommoder de prés, donc à converger?
Faut-il commencer par équilibrer l’occlusion dentaire si l’accommodation n’a pas été relâchée?
L’idée est finalement de remettre le patient dans son propre équilibre visuel physiologique, par une réfraction optimale respectant les règles de relâchement accommodatif en vision de loin et de l’évaluation précise de l’astigmatisme permettant la meilleure  acuité sans effort.
Cette correction visuelle doit être en final validée par quelques tests visuo-posturaux, simples, sous forme d’une routine, pour s’assurer que  l’équilibre postural est établi.
BIBLIOGRAPHIE
Bonnier LR, Habif M— Prise en charge des ADAM par l’odontologiste. Un risque diagnostic méconnu : les visions défectueuses. Chirurgien-dentiste de France, 1083, 239-241, 2002
Elie de Cyon –L’oreille organe d’orientation dans le temps et dans l’espace-1911
Guy Duchemin- Dérangements Oculaires-et Dérangements Musculaires
Hennebicq JF, Habif M – Les tests Visuo-Posturaux – Journées de l’API 2013
Michel Habif – Prismes et verres Progressifs – ADAP-
Marucchi C, Gagey PM—Cécité posturale, Agressologie, 28, 9, 947-948, 1987
Marucchi C, Habif M, Gagey PM, Weber B, Zamfirescu F, Benaim C—Corrective lenses and the fine postural system I Stabilometric variations induced by varying the diopters of corrective lenses. In Vestibular and neural front, K Taguchi, M Igarashi, S Mori, 357-360, Amsterdam, Elsevier, 1994
Matheron E, Incidence des phories verticales sur le contrôle postural en vision binoculaire, Faculté  de Médecine de l’Université Paris V - René Descartes, 2009.
Ridel L, Bonnier L, Weber B—Orthoptistes et occlusion dentaire. J f Orthoptique, 36, 125-133, 2004
Dr Jean Thomas-Elisabeth Thomas- Julien Thomas-DR Louis-Pierre Rosati- Dr Martial Fournier – Comment guérir la migraine sans médicaments – HdF-
Weber B, Benaim C, Gagey PM, Habif M, Marucchi C, Zamfirescu F, —Corrective lenses and the fine postural system. II Influence of the optical configuration  lenses on the functionning of this system In Vestibular and neural front, K Taguchi, M Igarashi, S Mori, 361-364, Amsterdam, Elsevier, 1994.
Weber B- Observation privilégiée en recherche clinique. Comprendre l‘homéostasie après Claude Bernard et Henri Laborit. Journées de l’API 2013
FIN DE LA COMMUNICATION
     
VOUS POUVEZ LAISSER VOS COMMENTAIRES ET VOUS INSCRIRE A LA NEWSLETTER AFIN DE RECEVOIR LES ALERTES DE NOUVEAUX ARTICLES.

 

MICHEL HABIF

 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by vision-et-posturologie
commenter cet article

commentaires